Site Web de l'Observatoire du Paysage

Conca de Poblet

Quelques notes historiques sur le paysage du Conca de Poblet :

  • Paysage éminemment agricole. L'origine de la majorité des noyaux habités actuels remonte au XIIe siècle et coïncide avec la reconquête. Le monastère de Poblet, qui date de cette époque, favorisa le développement de l'agriculture et de l'élevage dans des fermes et introduisit la culture de la vigne, qui connut son plein essor durant la dernière décennie XIXe siècle. Malgré l'attaque de phylloxéra de 1893, qui provoqua la mort de nombreux plants de vignes, cette culture reste prédominante dans le bassin de Poblet. Elle appartient en grande partie à l'appellation d'origine « Conca de Barberà ».
  • Les cultures herbacées s'étendent principalement au nord de Sarral et de Rocafort de Queralt, et autour de Montblanc. C'est en raison de l'attaque de phylloxéra que les cultures de céréales et les plantations d'amandiers, d'oliviers et de noisetiers gagnèrent en importance dans le Conca de Poblet. Au début du XXe siècle, et suite à la crise agraire, les terres les moins productives, les plus difficiles d'accès, en pente, et dont le sol était le plus maigre commencèrent à être abandonnées. Elles sont aujourd'hui occupées par des buissons de pin blanc.
  • Les années soixante-dix du XXe siècle ont été marquées par le début du développement industriel du canton, qui s'est traduit par la construction d'infrastructures telles qu'une autoroute, des lignes électriques et quelques polygones industriels à Montblanc et dans les environs. Plus récemment, le TGV est venu s'adjoindre à ce paysage.

Vous trouverez de plus amples informations sur le paysage de la Conca de Poblet dans le Catalogue de paysages du Camp de Tarragona :

RETOUR

© 2018 Observatori del Paisatge de Catalunya / Hospici, 8 - 17800 OLOT - Tel: +34 972 27 35 64 - observatori@catpaisatge.net