Site Web de l'Observatoire du Paysage

Le contexte

L’étude de l’histoire du paysage en Catalogne

En Catalogne, un certain nombre de groupes se consacrent à l’étude du territoire d’un point de vue historique. Il s’agit notamment des groupes suivants :

Les paysages actuels sont le fruit de siècles d’histoire. Les empreintes qui ont survécu au passage du temps contribuent à définir le caractère d’un paysage donné et son identité. Ce sont des éléments fondamentaux pour concevoir l’avenir de ces paysages.

Caractérisation historique du paysage

Les études de caractérisation historique du paysage visent à reconstruire le paysage historique et à démontrer que les changements qui se sont produits au fil des siècles sont encore présents dans le paysage actuel. Elles ont aussi pour but de mieux connaître le passé et l’avenir d’un outil qui est non seulement utile aux gestionnaires et aux aménageurs du territoire, mais est aussi un puissant moyen de sensibilisation et d’éducation au paysage et à l’histoire.

Les études de caractérisation historique sont très courantes en Angleterre et dans le reste de la Grande-Bretagne. La méthodologie appliquée avec succès dans ces pays a récemment été adoptée par certaines régions méditerranéennes. Depuis l’an 2000, ces études ont été adaptées et liées aux principes de la Convention européenne du paysage.

Principales références européennes

Les études de caractérisation historique du paysage sont nées en Angleterre, plus précisément en Cornouailles, en 1994. Elles s’inscrivent dans le cadre d’un programme gouvernemental intitulé Historic Landscape Characterisation (HLC), mis en œuvre par l’organisme English Heritage. Ce programme inclut l’élaboration de cartes reflétant les caractéristiques du paysage historique d’un territoire, l’identification des carences des recherches historiques et archéologiques réalisées jusqu’à présent, la mise en œuvre d’un processus de participation de la population du territoire et la communication d’informations aux organismes responsables de sa gestion et de sa planification. Un grand nombre de comtés anglais disposent d’ores et déjà de leur propre programme HLC, élaboré selon des critères de base similaires.

Un autre programme, intitulé Historic Seascape Characterisation (HSC)a dernièrement été mis en place, également en Angleterre. Il vise à faciliter, grâce à des cartes, la compréhension des processus culturels qui ont donné forme au paysage actuel des côtes et des zones marines.

En Écosse, le projet de caractérisation du paysage historique a pour nom Historic Landuse Assessment (HLA)). Il est issu d’une collaboration entre l’Historic Scotland et la Royal Commission on the Ancient and Historical Monuments of Scotland (RCAHMS). Dans ce cas particulier, il repose sur des cartes répertoriant les différents usages du sol selon l’époque, leurs types et leurs fonctions. À l’heure actuelle, plus de 65 % du pays est cartographié.

Au Pays de Galles, l’étude du caractère du paysage historique de cinquante-huit zones définies dans le Register of Landscapes of Historic Interest in Wales a débuté en 1998, à l’initiative du CadwCountryside Council for Wales. Le Cadw organise également des études du caractère du paysage historique urbain.

En Irlande, un programme HLC (Historic Landscape Characterisation) basé sur la méthodologie anglaise et mis en œuvre par l’ Heritage Council irlandais a pour le moment été appliqué à certains comtés : Offaly, Westmeath, Laois, Limerick, Roscommon, Louth, Kerry et Fingal.

En Hollande, le ministère de la Culture a lancé il y a déjà un certain nombre d’années des programmes de Biographie du paysage. Ces programmes fournissent une vision intégrée de l’évolution des paysages culturels des Pays-Bas, tant du point de vue de leur dynamique naturelle qu’humaine, ainsi que des informations très utiles aux planificateurs et aux gestionnaires du territoire à tous les niveaux, national comme local.

Les universités de Newcastle et d’ Édimburg ont appliqué la méthodologie HLC (Historic Landscape Characterisation) pour tenter de déterminer quand et comment différents paysages de deux territoires – l’un situé sur l’île de Naxos, en Grèce, et l’autre dans les environs de Silivri, sur la péninsule de Thrace (à l’ouest d’Istanbul), en Turquie – ont été créés.

© 2018 Observatori del Paisatge de Catalunya / Hospici, 8 - 17800 OLOT - Tel: +34 972 27 35 64 - observatori@catpaisatge.net