Observatoire du paysage

Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
 
Accueil > Actualités > L'observateur

ACTUALITÉS

L'observateur

Recueil des différents 'observateurs' qui ont été invités à collaborer dans le newsletter Paysag-e de l'Observatoire.

La Convention européenne du paysage s'étend vers l'est, au-delà de l'Europe
La Convention européenne du paysage s'étend vers l'est, au-delà de l'Europe
Núm. 47, octobre-décembre 15
Artemis Yiordamli
Directrice de la fondation Laona pour la conservation et la régénération de la campagne chypriote
En 1949, George Orwell publiait son roman d'anticipation 1984, dans lequel il prévoyait que l'élite de l'humanité gouvernerait le monde en soumettant les travailleurs à sa dictature. Il soutenait que, pour s'assurer qu'une société cesse de penser d'une certaine façon, il suffit d'éliminer de la langue le mot décrivant un certain concept.
Paysage : identité et mémoire
Paysage : identité et mémoire
Núm. 46, juillet-septembre 15
Josep M. Corominas i Barnadas
Maire d'Olot
En tant que Maire d'Olot, c'est avec grand plaisir que j'ai accepté le rôle d'observateur qui m'a été confié. Ce numéro coïncide en effet avec le dixième anniversaire de la fondation de l'Observatoire catalan du paysage, une institution liée à notre région depuis ses débuts, non seulement parce que son siège se trouve à Olot, mais aussi parce que son directeur, le géographe Joan Nogué, est originaire de la Garrotxa.
Développer des paysages vivants
Développer des paysages vivants
Núm. 45, mai-juin 15
Laurens Bockemühl
Planificateur de paysage, Froelich & Sporbeck GmbH+CO KG. Coordinateur de l'Académie Européenne pour la Culture du Paysage PETRARCA
Ayant grandi dans la zone frontalière entre la Suisse, l'Allemagne et la France, j'ai toujours été fasciné à l'idée de franchir les limites instaurées au sein du paysage. Le changement immédiat qui intervient dans le paysage lorsque l'on passe la frontière entre deux États est une expérience véritablement étonnante. Bien que les deux côtés de la frontière ne soient séparés que de quelques mètres, on y est confronté à quelque chose de différent, à de nouvelles impressions bien spécifiques. Ce caractère particulier du paysage peut être vécu comme un tout, mais il est très difficile de conserver sciemment ce vécu complet et de trouver ensuite les mots pour le décrire.
Núm. 44, janvier-mars 15
Joan Nogué
Directeur de l'Observatoire catalan du paysage
Jusqu'ici, je n'avais apporté qu'une seule contribution à la rubrique " L'observateur " de notre bulletin Paysag-e. C'était en 2010 et elle s'intitulait " Cinq ans ! ". Voici la seconde, cinq ans plus tard, à l'occasion du 10e anniversaire de l'Observatoire catalan du paysage. J'étais déjà euphorique au vu du chemin parcouru en ce 1er mars 2005 et le suis encore plus aujourd'hui, où nous avons encore plus de choses à célébrer : les 10 ans de l'Observatoire et de la Loi de protection, gestion et aménagement des paysages de Catalogne, et les 15 années écoulées depuis l'approbation de la Convention européenne du paysage, notre principale référence. Nous ne pouvions donc éviter d'inclure à notre plan de travail 2015 une kyrielle d'activités destinées à célébrer ces dates anniversaire.
Eau et cinéma
Eau et cinéma
Núm. 43, octobre-décembre 14
Montse Guiu
Directrice de PICURT, Festival du film de montagne des Pyrénées
Pour la quatrième année consécutive, une journée de débat s'est déroulée en juin dernier dans le cadre de PICURT, le Festival du film de montagne des Pyrénées. Des universitaires et spécialistes reconnus participent habituellement à cette journée de réflexion sur la montagne, organisée par le festival et par l'IDAPA (Institut pour le développement de l'Alt Pirineu i Aran).
Paysages fluctuants: les pays baltes
Paysages fluctuants: les pays baltes
Núm. 42, juillet-septembre 14
Simon Bell
Professeur d'architecture du paysage de l'Université des Sciences de la Vie d'Estonie et président du Conseil européen des écoles d'architecture paysagère, ECLAS
Les trois pays baltes que sont l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie sont les seuls anciens pays de l'Union soviétique à faire aujourd'hui partie de l'Union européenne. En l'espace d'un siècle, après s'être émancipés de l'Empire russe en 1914, ils furent envahis par l'Union Soviétique, puis par l'Allemagne nazie et à nouveau par l'Union soviétique avant de recouvrer leur indépendance suite au démantèlement de celle-ci. Bon nombre des traits qui caractérisent aujourd'hui le paysage de cette région résultent de ces différentes phases historiques.
L'Observatoire scanien du paysage
L'Observatoire scanien du paysage
Núm. 41, avril-juin 14
Ingrid Sarlöv Herlin
professeure de l'Université suédoise des sciences agricoles (SLU) d'Alnarp
La Scanie est le comté le plus méridional de Suède. C'est aussi l'une des régions dont la densité de population et la croissance sont les plus fortes. Elle se caractérise par des sols agricoles très productifs au sud, des zones forestières au nord, des plages de sable, de pittoresques villages côtiers et un paysage légèrement ondulé ou plat, riche en patrimoine culturel et attractif pour le tourisme estival.
Jardin, paysage et responsabilité
Jardin, paysage et responsabilité
Núm. 40, janvier-mars 14
Carmen Añón
Paysagiste
Nous avons toujours dit qu'un jardin est le reflet de la société qui l'a créé et y vit. Le paysage résulte lui aussi des vécus successifs d'un peuple. La nécessité toujours présente du jardin chez l'être humain, objectif quasi inaccessible à l'aube de l'humanité, s'est progressivement transformée, en accord avec les changements constants de la société. Le jardin a cependant survécu, comme une image rêvée, mythique et idéalisée, par le biais de la littérature, de la peinture, de la musique… Lentement, de façon subtile, mais logique, il a changé d'échelle, en accord avec les temps actuels, dont le rythme frénétique s'est accéléré durant les trente dernières années.
Cartographie et paysage
Cartographie et paysage
Núm. 39, octobre-décembre 13
Carme Montaner
Responsable de la cartothèque de l'Institut cartographique de Catalogne
La publication des communications du séminaire " Reptes en la Cartografia del Paisatge: Dinàmiques Territorials i Valors Intangibles " (Défis de la cartographie du paysage : dynamiques territoriales et valeurs intangibles), organisé par l'Observatoire catalan du paysage, met en évidence la nécessité de reconsidérer la notion de carte telle que nous l'entendons depuis au moins deux siècles, ainsi que sa fonction dans notre société. Aujourd'hui, les progrès de la technologie nous permettent d'atteindre une précision millimétrique et Internet nous offre la possibilité de créer, de combiner et de partager d'innombrables informations contenant des références géographiques de toutes sortes.
Le paysage créateur d'identité
Le paysage créateur d'identité
Núm. 38, juillet-septembre 13
Santi Vila i Vicente
Ministre catalan du Territoire et de la Durabilité
Le géographe anarchiste Élisée Reclus, qui a exercé une grande influence dans l'idéal libertaire catalan à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, écrivait en 1866 que le paysage est avant tout l'œuvre commune dans laquelle se reconnaît l'être humain en tant qu'individu et en tant que sujet social. Une belle réflexion émise alors que la puissance de transformation effective sur le territoire n'allait pas encore au-delà de la ténacité au travail et de la force physique directe de l'action humaine.
La Stratégie nationale du paysage d'Andorre
La Stratégie nationale du paysage d'Andorre
Núm. 37, avril-juin 13
Francesc Camp
Ministre du Tourisme et de l'Environnement d'Andorre
La septième Conférence du Conseil de l'Europe sur la Convention européenne du paysage s'est déroulée à Strasbourg à la fin de mois de mars dernier. C'est à cette occasion, alors que l'Andorre occupe la présidence du Conseil de l'Europe, que j'ai eu l'honneur de présenter, au nom du gouvernement, la Stratégie nationale du paysage d'Andorre.
Empreintes modernes, paysages industriels
Empreintes modernes, paysages industriels
Núm. 36, janvier-mars 13
Joan Roca i Albert
Directeur du MUHBA (Musée d'histoire de Barcelone)
Au XIXe siècle, alors que l'industrie se diffusait en Europe et transformait les campagnes et les villes, la préoccupation quant à l'estompage des identités les plus enracinées a nourri, à partir du romantisme, l'intérêt pour la préservation des éléments qui étaient considérés comme des identificateurs de la collectivité. C'est ainsi que s'est progressivement étendu le concept de patrimoine historique. La notion de paysage culturel a ensuite été intégrée au cadre opérationnel du conservationisme et y a introduit un degré supplémentaire de complexité en passant des éléments isolés aux relations entre les éléments.
L'espace de Cronos
L'espace de Cronos
Núm. 35, octobre-décembre 12
Francesco Careri
Chercheur de la Faculté d'Architecture de Rome TRE et co-fondateur de Stalker et du LAC (Laboratorio di Arti Civiche)
"Au commencement fut le Chaos, puis vint la Terre au sein immense, siège inébranlable de tous les immortels qui habitent les sommets enneigés de l'Olympe, et le Tartare obscur dans les profondeurs de la vaste terre [...]
À son tour, Gaïa engendra son égal en grandeur, le Ciel étoilé qui allait la couvrir et la féconder de sa voûte étoilée [...]
Le plus jeune après eux [ses fils], vint au monde Cronos, le dieu aux pensers fourbes, le plus redoutable de tous ses enfants ; et Cronos prit en haine son père florissant."
(Hésiode, Théogonie: 116-9; 126-7; 137-8)
Slow Food et paysages vivants
Slow Food et paysages vivants
Núm. 34, juillet-septembre 12
Jordi Sargatal
Président de Slow Food Empordà
Il y a un mois de cela, début juin 2012, Georgina Regàs, qui a eu le courage de se lancer dans un projet ambitieux, le Musée de la confiture, et qui, comme moi, est une passionnée d'ornithologie, m'a passé le témoin de la présidence de Slow Food Empordà, avec l'accord de l'assemblée générale de cette association.
Bon anniversaire?
Bon anniversaire?
Núm. 33, avril-juin 12
Mónica Luengo
Président du Comité Scientifique International des paysages culturels de l'ICOMOS
La Recommandation concernant la sauvegarde de la beauté et du caractère des paysages et des sites, publiée par l'Unesco en 1962, fête cette année ses 50 ans (notre situation serait bien différente si nous avions suivi cette recommandation !). C'est aussi le 40e anniversaire de la Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel, novatrice car elle associait, dans un même document, les concepts de conservation de la nature et de préservation des sites culturels.
Paysages agraires sans paysannerie
Paysages agraires sans paysannerie
Núm. 32, janvier-mars 12
Marco Tamaro
Directeur de la fondation Benetton Studi Ricerche
Dans le domaine de la planification territoriale, les zones agricoles sont souvent considérées comme des espaces en blanc, des lieux vides et libres, susceptibles d'accueillir de nouvelles constructions et infrastructures. Cette tendance s'inscrit dans le processus de croissance continue de l'entropie territoriale, qui a enregistré une accélération exponentielle depuis la fin de la seconde guerre mondiale et ne semble pas connaître de frein.
À quoi sert la théorie du paysage?
À quoi sert la théorie du paysage?
Núm. 31, octobre-décembre 11
Federico L. Silvestre
Professeur d'esthétique et d'histoire de l'art, Université de Saint-Jacques de Compostelle
Il y a de nombreuses années de cela, Yves Lacoste a tenté d'expliquer à quoi servait le paysage. Or, s'il est nécessaire d'expliquer le paysage, ne l'est-il pas tout autant de se poser des questions à propos de sa théorie? À mon avis, lorsqu'elle est mal abordée, la théorie du paysage peut devenir le passe-temps le plus inutile jamais envisagé par les universitaires (un parmi tant d'autres, pourraient penser certains), mais lorsqu'elle est bien conçue, elle peut avoir de l'importance...
L'intendance du paysage: réflexions en temps de crise
L'intendance du paysage: réflexions en temps de crise
Núm. 30, juillet-septembre 11
Jordi Pietx
Réseau d'intendance du territoire
La notion d'intendance du territoire peut recouvrir une approche, une stratégie ou un ensemble de techniques considérés du point de vue des personnes qui s'occupent d'un territoire. Dans toutes ses acceptions, l'intendance s'érige en concept opérant qui permet à la société civile et aux acteurs locaux d'assumer un rôle actif en matière de conservation et de gestion directe du paysage et des valeurs naturelles et culturelles qu'il véhicule, par la mise en oeuvre de divers accords et conventions passés avec les propriétaires et les gestionnaires (agriculteurs, bergers, sylviculteurs…) de ces paysages et valeurs.
Pierres sèches, pierres vivantes
Pierres sèches, pierres vivantes
Núm. 29, mai-juin 11
Martí Boada
Géographe, naturaliste et docteur en Sciences de l'environnement
La mise en valeur du bâti en pierres sèches est un fait, et s'il reste encore beaucoup à faire, ces dernières années ont vu l'émergence d'un vaste mouvement de réhabilitation de cet important patrimoine architectural populaire.
Colloque international Paysages de la vie quotidienne
Colloque international Paysages de la vie quotidienne
Núm. 28, mars-avril 11
Yves Luginbühl
Agronome et géographe, directeur de recherche émérite au Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
Où vit majoritairement la population ? Elle ne vit pas dans des paysages reconnus par les lois qui ont consacré les plus beaux paysages du monde, à l'instar de la convention de l'Unesco sur le patrimoine de l'humanité. Dans sa majorité, l'humanité habite des paysages qui ont été transformés par les activités sociales, l'industrie, l'habitat, les services et l'agriculture moderne et productiviste.
Une politique européenne pour la recherche sur le paysage
Une politique européenne pour la recherche sur le paysage
Núm. 27, janvier-février 11
Tom Bloemers
Professeur émérite de patrimoine archéologique et de paysages de l'Université d'Amsterdam
L'une des façons d'apprécier le paysage consiste à le considérer comme une source de recherche, d'action et d'innovation pour parvenir à une gestion durable allant au-delà de la division entre les différents secteurs et disciplines et entre les professionnels et le public.
Les paysages de la périphérie
Les paysages de la périphérie
Núm. 26, novembre-décembre 10
Toni Sala
Écrivain
Il semble que les premiers tableaux paysagers datent du Moyen-Âge et qu'ils représentaient des jardins fortifiés. L'extérieur, inconnu et effrayant, restait caché derrière les murs. À l'époque, la périphérie se réduisait à ce mur opaque.
Dix ans de la Convention européenne du paysage. Concilier connaissance, gestion et sensibilisation, c'est possible !
Dix ans de la Convention européenne du paysage. Concilier connaissance, gestion et sensibilisation, c'est possible !
Núm. 25, septembre-octobre 10
Mireille Deconinck
D.G.O.4 Direction générale opérationnelle Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Énergie Service Public de Wallonie
Cet automne verra la célébration des dix ans de la Convention européenne du paysage (CEP). Un tel anniversaire donne l'occasion non pas de dresser un bilan, mais de mesurer le chemin parcouru.
Paysages sonores
Paysages sonores
Núm. 24, juillet-août 10
Josep Cerdà i Ferrer
Titulaire de la chaire de sculpture de l'Université de Barcelone (UB) et coordinateur du groupe PaisatgesonorUB du Laboratori d'Art Sonor (Laboratoire d'art sonore) de la faculté des Beaux-Arts de l'UB
Le paysage est sonore. L'ouïe nous fournit en permanence des informations et le son a une incidence sur notre perception de la réalité. Tout ce qui nous entoure émet constamment des messages sonores que nous accumulons et qui façonnent notre mémoire sonore.
Paysage et participation
Paysage et participation
Núm. 23, mai-juin 10
Sitesize
Elvira Pujol et Joan Vila Puig
La publication de l'ouvrage Paisatge i participació ciutadana (Paysage et participation citoyenne) par l'Observatoire catalan du paysage vient à point nommé pour contribuer à combler les besoins aigus à ce sujet en matière de réflexions et surtout de pratiques susceptibles de le faire progresser. La gestion de la participation citoyenne se heurte à une double complexité : d'une part, l'explosion de variables inhérente à une simple analyse du paysage comme cadre de la vie sociale et d'autre part, le réseau inextricable d'acteurs administratifs qui constituent l'État de droit et la démocratie représentative.
Cinq ans!
Cinq ans!
Núm. 22, mars-avril 10
Joan Nogué
Directeur de l'Observatoire catalan du paysage
L'Observatoire catalan du paysage fête ses cinq ans d'existence. Bien qu'ayant été légalement constitué un peu plus tôt, il a commencé à être véritablement opérationnel le 1er mars 2005, jour de l'ouverture de son siège technique dans l'un des bâtiments les plus emblématiques d'Olot, une localité située au nord-est de la Catalogne, à 150 km de Barcelone. Cette date a marqué le passage de l'Observatoire de l'état de projet à celui de réalité.
Dix ans de la Convention européenne du paysage. Aménagement et gestion des paysages en Europe
Dix ans de la Convention européenne du paysage. Aménagement et gestion des paysages en Europe
Núm. 21, janvier-février 10
Rafael Mata Olmo
Département de géographie, Universitat Autònoma de Madrid
Cette année qui vient de commencer sera le dixième anniversaire de l'approbation de la convention européenne du paysage (CEP). La première décennie du XXIe siècle a été pour une grande partie de l'Europe, et en particulier pour l'Espagne, une période de grands changements territoriaux et de conséquences négatives pour la qualité et les valeurs d'un grand nombre de paysages. La logique implacable du marché, l'ampleur et la vitesse de ces changements, liés en bonne mesure à l'urbanisation, mais également à des processus d'intensification et d'abandon agraires, ont fait germer dans l'opinion publique la sensation qu'il s'agit de faits inévitables, de dynamiques incontrôlables.
Paysage culturel et jardins
Paysage culturel et jardins
Núm. 20, novembre-décembre 09
Luciano Sánchez Pérez-Moneo
Secrétaire général de l'Alliance des paysages culturels du patrimoine mondial
Une promenade paisible dans les Jardins d'Aranjuez est non seulement un exercice salutaire, mais aussi l'occasion de réfléchir, sur le terrain, à d'importantes questions présentes dans le discours des scientifiques, experts, professionnels et politiciens à propos du binôme jardin-paysage.
Paysage et education
Paysage et education
Núm. 19, septembre-octobre 09
Benedetta Castiglioni
Experte du Conseil de l'Europe. UFR de Géographie, Université de Padoue (Italie)
Bien que l'idée que le paysage appartient à tout le monde, et non pas seulement aux politiciens et techniciens, soit actuellement de plus en plus partagée, nous nous trouvons toutefois encore au début du processus de prise de conscience et de responsabilité des personnes à l'égard du paysage. Très souvent nous en parlons, mais trop peu souvent nous agissons concrètement avec ce concept en tête.
Réflexions sur le paysage et la conservation de la nature
Réflexions sur le paysage et la conservation de la nature
Núm. 18, juillet-août 09
Miquel Rafa
Département de Territoire et Paysage, Oeuvres Sociales Caixa Catalunya
J'ai en ce moment dans mes mains le nouveau volume de la collection "Plecs de Paisatge" ("Cahiers de Paysage") intitulé Indicadors de paisatge. Reptes i perspectives (Indicateurs de paysage. Défis et perspectives), édité par l'Observatoire du Paysage avec le soutien du Département de Territoire et Paysage des Œuvres Sociales Caixa Catalunya.
Paysages publiés
Paysages publiés
Núm. 17, mai-juin 09
Jose Manuel Vidal
Architecte, coordinateur de Paisea
Que publie-t-on sur le paysage en Espagne et en Europe ? Comment sont les revues spécialisées dans le paysagisme et les collections de livres sur le paysage ? Quelle est leur philosophie ? À quel public sont-elles destinées ? Existe-t-il une relation entre théorie et pratique dans les moyens de Communications publiant des informations sur le paysage et le paysagisme ? Ces revues et ces collections de livres ont-elles une influence sur la façon dont les citoyens perçoivent leurs paysages ?
Paysage et communication
Paysage et communication
Núm. 16, mars-avril 09
Ramon Folch
Docteur en biologie, socio-écologue Directeur général d'ERF
Au début des années quatre-vingts, le Parc Naturel des Aiguamolls de l'Empordà, une splendide zone humide du nord-est de la Catalogne, a incorporé une ancienne zone agricole située dans les alentours immédiats. M. Jordi Sargatal, directeur du parc, m'a demandé de l'aider à résoudre le problème de l'impact paysager provoqué par un ancien canal d'irrigation surélevé qui traversait le lieu. Afin d'avoir deux opinions, j'ai eu recours au bon critère de Gaspar Jaén, fin architecte urbaniste de València, qui se trouvait alors justement à Barcelone.
Paysage volé!
Paysage volé!
Núm. 15, janvier-février 09
Terry O'Regan
Fondateur et coordinateur de Landscape Alliance Ireland
Il y a une vingtaine d'années, on m'a volé ma vieille Opel Ascona, que j'avais garée la veille devant chez moi. Lorsque je suis sorti le matin pour aller travailler, je suis resté bouche bée devant la place de stationnement vide. J'ai mis un moment à comprendre ce qui m'arrivait. L'image de ma voiture était présente dans ma mémoire, mais ne suffisait pas à remplir ce vide. La voiture avait bel et bien disparu.
Paysage et santé
Paysage et santé
Núm. 14, novembre-décembre 08
Marina Geli
Ministre de la Santé du gouvernement catalan
L'état de santé de la population résulte d'un ensemble de facteurs économiques, culturels, sociaux et environnementaux dont nous connaissons en partie les effets. Ces facteurs ne se contentent pas d'agir séparément ; ils se combinent et engendrent ainsi des phénomènes beaucoup plus complexes qui ont un impact sur la santé de la population. C'est cet impact qui explique la variabilité de certains indicateurs tels que l'espérance de vie dans les différents pays de l'Union européenne.
Mise en oeuvre de la Convention européenne du paysage. État des lieux
Mise en oeuvre de la Convention européenne du paysage. État des lieux
Núm. 13, septembre-octobre 08
Gareth Roberts
Directeur du Landscape Research Group
Bon nombre des lecteurs de ce bulletin savent que la majorité des pays européens ont ratifié la Convention européenne du paysage (CEP). Mais comment est-elle mise en oeuvre? C'est la question à laquelle je me suis efforcé de répondre l'année passée, ce qui m'a incité à organiser au mois de novembre dernier les journées du Landscape Research Group à Sheffield et à me pencher sur les bonnes pratiques à l'échelle européenne.
Tout ce qui est vert est paysage
Tout ce qui est vert est paysage
Núm. 12, juillet-août 08
Biel Mesquida
Écrivain et journaliste, lauréat avec la Croix du Saint-Georges 2005 du Gouvernement de la Catalogne
Cela faisait des jours que la curiosité me tenaillait, mais mes obligations professionnelles ne me laissaient pas une seconde de répit et la vie domestique, à laquelle j'ai toujours été allergique, m'asphyxiait. Cela faisait des jours que je voulais me pencher sur les livres et toutes les choses que tante Diana m'avait légués, et qui attendaient silencieusement dans sa bibliothèque, une pièce quadrangulaire dont les murs étaient ornés de tableaux pompéiens ternis représentant des feuilles d'arbres et qui s'ouvrait sur une terrasse surplombant le jardin de la maison de mes grands-parents.
Objectifs de qualité paysagère et directives paysagères
Objectifs de qualité paysagère et directives paysagères
Núm. 11, mai-juin 08
Joan Ganyet
Directeur général de l'architecture et du paysage Ministère de l'Aménagement du territoire et des Travaux Publics Gouvernement catalan
Le Parlement catalan a adopté en juin 2005 la Loi de protection, gestion et aménagement des paysages et en septembre 2006 son règlement d'application. Depuis lors, des pas décisifs ont été accomplis dans la mise en œuvre des politiques paysagères en Catalogne et les instruments normatifs prévus par la Loi ont commencé à être appliqués
Imagine...
Imagine...
Núm. 10, mars-avril 08
Bas Pedroli
Secrétaire de Civilscape
Un voile de brume délaie les vastes prés blanchis par le gel. Un soleil étonnamment puissant jette une lumière intense sur tout ce qui est blanc. À mi-distance, un groupe de mouettes m'offre quelques instants le spectacle de son vol scintillant, puis disparaît. Je discerne à l'horizon les façades de quelques maisons blanches entre les arbres. Derrière, des groupes isolés d'aulnes, les pieds dans la brume ; les contours sombres de leurs branches irrégulières se détachent sur le ciel gris pâle.
Des paysages imaginaires
Des paysages imaginaires
Núm. 9, janvier-février 08
Mikael Jakob
Professeur en architecture du paysage à l'Ecole d'Ingénieurs de Lullier et chargé de cours en histoire et théorie de l'architecture du paysage à l'Université de Genève et à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne.
Imaginaire se dit ce qui n'existe point ou que dans l'imagination, sans aucune réalité. Appliqué au paysage, le concept de paysage imaginaire peut cependant prendre deux sens très différents : 1, l'un radical, interne et onirique, au sens d'un phénomène n'existant que grâce à l'imagination, (l'instance bien désignée par l'allemand Einbildungskraft, force ou puissance de porter ou de concentrer l'image à l'intérieur), sans intervention aucune du monde extérieur ; 2, l'autre, également fort intéressant, concerne en fin de compte le paysage tout court, à savoir ce qui – en tant que phénomène – n'existe que dans la conscience de quelqu'un.
Le paysage et ses indicateurs
Le paysage et ses indicateurs
Núm. 8, novembre-décembre 07
Jean-François Seguin
Chef du bureau des paysages du ministère de l'Écologie et du Développement durable (France)
Un rapport de l'Agence européenne de l'environnement (2005) sur l'intégration de l'environnement dans la politique agricole de l'UE, estime que " la Convention européenne du paysage ne définit pas d'objectifs ni ne contient d'instruments bien définis pour imposer leur respect ". Je ne partage pas cette affirmation, loin de là, mais elle a le mérite de nous rappeler qu'aujourd'hui, toute politique publique doit définir ses objectifs et les indicateurs de son efficacité.
Les paysages méditerranéens vus du sud de l'Italie
Les paysages méditerranéens vus du sud de l'Italie
Núm. 7, septembre-octobre 07
Daniela Colafranceschi
Architecte, titulaire d'un doctorat en projets architecturaux et professeur d'architecture du paysage de la faculté d'architecture de l'Université méditerranéenne de Reggio de Calabre, Italie
Il y a près de vingt ans que j'enseigne à l'Université de Calabre et je me déplace souvent sur les deux franges de terre bordant le détroit qui unit - mais aussi sépare - cette région et la Sicile. Avec une approche plutôt phénoménologique, j'ai appris à lire ce paysage au travers des aspects les plus fondamentaux de sa morphologie et des références culturelles dont il a été imprégné au fil des siècles.
La ratification de la Convention Européenne du Paysage : une opportunité.
La ratification de la Convention Européenne du Paysage : une opportunité.
Núm. 6, juillet-août 07
Margarita Ortega
Chef de Division, Cabinet technique du Secrétariat général pour le Territoire et la biodiversité du Ministère de l'Environnement d'Espagne
Le Conseil des Ministres a approuvé le transfert à la Chambre des Représentants de la Convention européenne du paysage, issue du Conseil de l'Europe, afin de procéder à sa ratification. Il s'agit des premières démarches entreprises en vue de l'adhésion définitive de l'Espagne à une convention ayant la catégorie de traité international et qui se réfère exclusivement au paysage. Les engagements de cette adhésion supposent une véritable opportunité pour l'application de politiques actives en matière de paysage, dont la transcendance est singulière dans notre pays en raison de la richesse et la diversité de ses paysages, mais également en raison du concept innovant et le rôle que doit jouer le paysage au moment d'affronter un développement qui réponde aux potentialités et à l'identité de nos territoires.
La participation n'est pas la cerise sur le gâteau
La participation n'est pas la cerise sur le gâteau
Núm. 5, mai-juin 07
Joaquim Brugué
Directeur Général de Participació Ciutadana Generalitat de Catalunya
La participation des citoyens est à la mode, mais il ne s'agit pas que d'une mode. C'est une exigence que nous impose une société de plus en plus complexe et sophistiquée. À l'heure actuelle, des sujets tels que l'intégration des personnes immigrées, le changement climatique ou le développement économique, pour ne citer que trois exemples, ont cessé d'être des sujets strictement sectoriels pour devenir des réalités polyédriques. Aucun professionnel de l'intégration, du changement climatique ou du développement n'est capable de nous dire, technocratiquement, ce qu'il faut faire. En revanche, nous devons reconnaître que nous sommes face à des sujets demandant la participation de professionnels et d'acteurs sociaux divers.
Archéologie du paysage
Archéologie du paysage
Núm. 4, mars-avril 07
Graham Fairclough
Chef du programme Historic Landscape Characterisation, English Heritage
Le paysage peut être compris de plusieurs manières. Pour certains, le paysage est une question de beauté ou de biodiversité. Il existe néanmoins d'autres façons de le regarder. De mon point de vue archéologique, je dirais qu'un "bon" paysage est un paysage où l'histoire demeure lisible à travers les empreintes héritées du travail et des vies de centaines de générations de nos ancêtres.
Défis de l'architecture du paysage
Défis de l'architecture du paysage
Núm. 3, janvier-février 07
Martha Cecilia Fajardo
Présidente de l'IFLA (International Federation of Landscape Architects) depuis 2002 jusqu'à quelques jours avant d'écrire ces lignes dans notre bulletin
Je tiens à remercier l'Observatoire du Paysage (un outil extraordinaire qui cherche à accroître le niveau de conscience du paysage de l'ensemble de la société) de me donner l'occasion de réfléchir d'un point de vue global sur l'IFLA (International Federation of Landscape Architects) et sur l'importance de l'architecture du paysage en prenant comme point de départ mes quatre dernières années de présidence de cette institution.
<i>La Cinquième réunion des Ateliers pour la mise en oeuvre de la Convention européenne du paysage du Conseil de l'Europe</i>. Les objectifs de qualités paysagère : des objectifs à la pratique Gironne, 28-29 septembre 2006 </i>
La Cinquième réunion des Ateliers pour la mise en oeuvre de la Convention européenne du paysage du Conseil de l'Europe. Les objectifs de qualités paysagère : des objectifs à la pratique Gironne, 28-29 septembre 2006
Núm. 2, novembre-décembre 06
Maguelonne DÉJEANT-PONS
Chef de la Division de l'aménagement du territoire et du paysage. Conseil de l'Europe - DG IV
Le Conseil de l'Europe, Division de l'aménagement du territoire et du paysage, a été particulièrement heureux d'organiser la Cinquième réunion des Ateliers pour la mise en oeuvre de la Convention européenne du paysage à Gironne les 28-29 septembre 2006, en coopération avec le Secrétariat général pour le territoire et la biodiversité du Ministère de l'Environnement de l'Espagne, le Département de la politique territoriale et des travaux publics de la Generalitat de Catalogne, l'Observatoire du paysage de la Catalogne, et la Ville de Gironne.
Vers un réseau de régions européennes pour la mise en oeuvre de politiques paysagères
Vers un réseau de régions européennes pour la mise en oeuvre de politiques paysagères
Núm. 1, septembre-octobre 06
Riccardo Priore
Fonctionnaire du Conseil de l'Europe. Responsable des activités relatives à l'élaboration du projet de Convention européenne du paysage auprès de la Direction du Congrès, Secrétariat Général (1994 - 2000)
Dans ses dispositions relatives à la répartition des responabilités publiques, la Convention européenne du paysage se réfère explicitement au principe de subsidiarité et à l'autonomie locale. Sur cette base, elle engage les Etats contractants à impliquer les autorités locales et régionales dans la définition et la mise en oeuvre des politiques du paysage, les activités d'identification et de qualification des paysages ainsi que dans la formulation des objectifs de qualité paysagère.
 

© 2005/2016 Observatori del Paisatge de Catalunya / Hospici, 8 - 17800 OLOT - Tel: +34 972 27 35 64 - observatori@catpaisatge.net