Paisatg-e / Paisaj-e / Landscap-e / Paysag-e

AVRIL-JUIN 13

BULLETIN TRIMESTRIEL DE L'OBSERVATORI DEL PAISATGE - 37

L'OBSERVATEUR

Foto

La Stratégie nationale du paysage d'Andorre

Francesc Camp
Ministre du Tourisme et de l'Environnement d'Andorre

La septième Conférence du Conseil de l'Europe sur la Convention européenne du paysage s'est déroulée à Strasbourg à la fin de mois de mars dernier. C'est à cette occasion, alors que l'Andorre occupe la présidence du Conseil de l'Europe, que j'ai eu l'honneur de présenter, au nom du gouvernement, la Stratégie nationale du paysage d'Andorre. Il est aujourd'hui impossible de comprendre les politiques environnementales sans y intégrer le paysage, tant du point de vue de sa conservation que de sa gestion et de son aménagement. Cette intégration est importante, non seulement car elle confère de la valeur au territoire, à notre culture et à notre patrimoine, mais aussi car elle contribue à ce que la population ait une meilleure perception de son environnement naturel et de la façon d'interagir avec celui-ci. La Stratégie nationale du paysage d'Andorre, approuvée par le gouvernement en 2011, démontre clairement notre préoccupation pour les valeurs des paysages qui nous entourent. Elle a pour objectifs la préservation des paysages naturels de haute montagne, la consolidation des paysages ruraux et l'amélioration des paysages urbains. Les 21 actions prioritaires qui doivent être mises en œuvre durant les années à venir dans le cadre de cette stratégie ont été approuvées en 2012. Ces actions ont été définies durant le Forum sur la Stratégie nationale du paysage, organisé par le gouvernement en décembre 2010. Ce forum de 3 jours a regroupé des intervenants andorrans de différents domaines afin de définir les 7 objectifs de qualité des paysages d'Andorre et l'ensemble des actions nécessaires pour les atteindre. Certaines des actions prévues sont transversales ; c'est le cas de celles qui ont trait à l'embellissement du pays et au traitement des points les plus problématiques du paysage – les points dits " noirs " –, inventoriés et traités en collaboration avec les administrations locales. Ces points noirs sont détectés lors de campagnes sur le terrain organisées par l'administration, ainsi que grâce à un système de témoignages photographiques, accessible sur le site du ministère de l'Environnement. D'autres actions transversales sont réalisées en collaboration avec d'autres ministères, notamment celles qui doivent permettre de renforcer le rôle de l'agriculture afin de conserver l'attrait du paysage rural et celles qui visent à une meilleure intégration des routes et autres grandes infrastructures telles que les stations de ski dans le paysage. Sont également incluses des actions relatives à la sensibilisation de la population en général, et plus particulièrement des écoliers, à la valeur des paysages et à leurs transformations. La Stratégie insiste sur la nécessité de préserver et de gérer le paysage, d'une part, pour améliorer la qualité de vie de la population du pays, et d'autre part, pour promouvoir le paysage en tant qu'actif touristique. Cet ensemble d'actions constitue un pas supplémentaire dans l'accomplissement des obligations stipulées dans la Convention européenne du paysage, entrée en vigueur le 1er juillet 2012 en Andorre.

Observatori del PaisatgeRemarque : Ce bulletin est publié par l'Observatori del Paisatge. Si vous souhaitez vous y souscrire et le recevoir par e-mail, cliquez ici.

© 2019 Observatori del Paisatge / Hospici, 8 - 17800 OLOT - Tel: +34 972 27 35 64
http://www.catpaisatge.net / observatori@catpaisatge.net