Paisatg-e / Paisaj-e / Landscap-e / Paysag-e

SEPTEMBRE-OCTOBRE 09

BULLETIN TRIMESTRIEL DE L'OBSERVATORI DEL PAISATGE - 19

L'OBSERVATEUR

Foto

Paysage et education

Benedetta Castiglioni
Experte du Conseil de l'Europe. UFR de Géographie, Université de Padoue (Italie)

Bien que l'idée que le paysage appartient à tout le monde, et non pas seulement aux politiciens et techniciens, soit actuellement de plus en plus partagée, nous nous trouvons toutefois encore au début du processus de prise de conscience et de responsabilité des personnes à l'égard du paysage. Très souvent nous en parlons, mais trop peu souvent nous agissons concrètement avec ce concept en tête. Nous devrions faire davantage attention au fait que la Convention européenne du paysage se réfère à la prise de conscience et à l'éducation comme les premières mesures spécifiques confiées aux parties signataires. En d'autres mots: la première étape pour agir sur le paysage est d'intervenir sur la population afin de créer des attitudes conscientes, responsables et compétentes. Ce n'est qu'après avoir bâti cette prise de conscience commune que nous pourrons agir directement sur le paysage avec des activités d'identification et d'appréciation, la définition des objectifs et la mise en oeuvre de politiques. Souvent, les projets et les activités en matière d'éducation, de prise de conscience et de formation sont laissés dans l'ombre, peut-être parce que les personnes impliquées dans la gestion du paysage n'ont pas habituellement l'expérience nécessaire sur les méthodes et les sujets éducationnels, et délèguent donc le travail aux professeurs et aux éducateurs. Ces derniers, à la différence, manquent souvent de l'expérience nécessaire sur les problèmes paysagers. Nous devons sans doute construire des contextes qui encouragent la collaboration entre les secteurs et les compétences. Le Rapport du Conseil de l'Europe intitulé Education on Landscape for Children va en ce sens. Comme il s'adresse aussi bien aux experts en paysage qu'aux professeurs, il souligne d'abord des concepts des contextes paysagers et pédagogiques, en essayant de les faire dialoguer entre eux; ensuite il propose des indications et des exemples méthodologiques et pratiques pouvant être employés par des équipes interdisciplinaires de "formateurs" de paysage pour planifier et mettre en oeuvre des activités, essentiellement pour les écoliers, et probablement aussi pour la formation continue des adultes. Nous espérons que le Rapport sera un outil utile pour combler le vide existant. Nous voulons également rappeler que l'éducation au paysage peut être considérée comme une partie de la vaste éducation sur le développement durable, particulièrement importante dans la Décennie des Nations Unies pour l'éducation en vue du développement durable (2005-2014, DEDD): "L'éducation est une force motrice pour le changement nécessaire". Dans ce contexte important, l'Éducation au paysage présente quelques opportunités éducationnelles particulières (et probablement uniques). En fait, en apprenant à "lire" le paysage, la première capacité à développer à travers les activités éducationnelles, les enfants (ou les adultes) finissent par obtenir des compétences et des attitudes importantes à l'égard des questions sur le développement durable: la capacité de considérer les relations et les aspects de synthèse (d'abord entre la nature et la culture); l'implication de la dimension émotionnelle (les émotions et les sensations éveillés par le paysage) en plus de la dimension rationnelle (essentielle afin d'interpréter le paysage); la prise de conscience des différences culturelles provenant de différents paysages ou de différents modèles culturels de référence lors de la perception des paysages; la considération que le paysage est un processus continu de changement, occupant une place dans la relation entre le passé et le présent, mais aussi, une chose peut-être encore plus importante d'un point de vue éducationnel, dans la relation entre le présent et le futur, quand nous pensons aux paysages futurs et aux choix présents. Benedetta Castiglioni Experte du Conseil de l'Europe UFR de Géographie, Université de Padoue (Italie)

Observatori del PaisatgeRemarque : Ce bulletin est publié par l'Observatori del Paisatge. Si vous souhaitez vous y souscrire et le recevoir par e-mail, cliquez ici.

© 2019 Observatori del Paisatge / Hospici, 8 - 17800 OLOT - Tel: +34 972 27 35 64
http://www.catpaisatge.net / observatori@catpaisatge.net