Paisatg-e / Paisaj-e / Landscap-e / Paysag-e

MAI-JUIN 09

BULLETIN TRIMESTRIEL DE L'OBSERVATORI DEL PAISATGE - 17

L'OBSERVATEUR

Foto

Paysages publiés

Jose Manuel Vidal
Architecte, coordinateur de Paisea

Que publie-t-on sur le paysage en Espagne et en Europe ? Comment sont les revues spécialisées dans le paysagisme et les collections de livres sur le paysage ? Quelle est leur philosophie ? À quel public sont-elles destinées ? Existe-t-il une relation entre théorie et pratique dans les moyens de Communications publiant des informations sur le paysage et le paysagisme ? Ces revues et ces collections de livres ont-elles une influence sur la façon dont les citoyens perçoivent leurs paysages ? Ces questions et beaucoup d'autres encore ont été mises sur la table il y a quelques semaines lors d'un séminaire intéressant qui a eu lieu dans le cadre de la Deuxième Biennale d'Architecture, d'Art et du Paysage des Canaries. Il avait pour titre "Paysages publiés/Published Landscapes" et a été dirigé par Daniela Colafranceschi, architecte et responsable d'une collection sur le paysage d'une maison d'éditions au prestige reconnu. Ont également participé à ce séminaire Lisa Diedrich, Hans Ibelings, Miquel Adriá, Joan Nogué, Manuel Orazi, Gilles Tiberghein et l'auteur de ces lignes. La responsable du séminaire et les organisateurs de cette Deuxième Biennale ont eu une excellente idée en pensant à un séminaire de ces caractéristiques. Il y a quelques années, l'organisation d'une rencontre de ce type n'aurait peut-être pas eu beaucoup de sens, étant donné le nombre très réduit de revues spécialisées dans le paysage existant alors et les très rares collections de livres que l'on pouvait trouver dans les librairies. Aujourd'hui, pourtant, le panorama est très différent et l'heure est sans doute venue de parler de la question, des "paysages publiés", simplement parce que le panorama commence à être encourageant, bien qu'encore très éloigné de celui qui existe dans quelques-uns des pays présents au séminaire. Il reste beaucoup de chemin à parcourir, mais nous avons en fin commencé à marcher. Le débat a été fructueux non seulement au niveau espagnol, mais aussi au niveau européen, car, malgré la richesse en revues et en collections de livres que l'on peut trouver Dans des pays comme la Hollande, l'Allemagne ou la France, jamais une rencontre de ces caractéristiques à l'échelle européenne n'avait été organisée. Il ne s'agissait pas tant d'exposer et de décrire chacune des différentes revues et collections mais plutôt d'aller plus loin et de confronter les points de vue, les méthodologies, les perspectives et surtout, de répondre aux questions qui commençaient cette collaboration. Et cet exercice, à l'échelle européenne, était encore à faire. L'heure est venue de nous demander ce que nous écrivons et pour qui nous écrivons, et surtout, si ce que nous publions arrive à avoir une certaine incidence et une éventuelle importante sociale ; c'est-à-dire si nous arrivons au-delà des corporations professionnelles auxquelles nous nous dirigeons. Le discours peut être théorique ou pratique, comme la rencontre l'a démontré, mais dans les deux cas, il faut faire beaucoup plus d'efforts pour arriver à l'ensemble de la société, pour augmenter leur compréhension du paysage et pour contribuer à ce qu'il soit mieux protéger, mieux gérer et mieux aménager. Un grand travail pédagogique reste à faire. Nous devrions être capables d'avoir une incidence, à travers nos revues et nos livres, sur l'éducation sociale du paysage, sur l'augmentation de la conscience de paysage, de la même manière que les grands moyens de communication de masses ont une influence -positive mais aussi négative- sur la création de valeurs et sur la production de stéréotypes, également paysagistiques. Jose Manuel Vidal AArchitecte, coordinateur de Paisea

Observatori del PaisatgeRemarque : Ce bulletin est publié par l'Observatori del Paisatge. Si vous souhaitez vous y souscrire et le recevoir par e-mail, cliquez ici.

© 2019 Observatori del Paisatge / Hospici, 8 - 17800 OLOT - Tel: +34 972 27 35 64
http://www.catpaisatge.net / observatori@catpaisatge.net