Dossier: Paisatges sonors - Observatori del Paisatge

Información
en la prensa

8 Noviembre 2012

Un jardin pour soigner les patients

Secrétaire régional de l'association Jardin art et soin, Jean-Marie Florent, de Locon, n'hésite pas à donner un peu de son temps pour promouvoir les actions de cette association dont l'un des projets consiste à créer un jardin art et soin à la résidence Les Weppes, à La Bassée.

L'Avenir de l'Artois (Francia) [Crónica]

Foto

Jean-Marie Florent, de Locon, est le secrétaire régional de l'association Jardin, art et soin.

Qu'est-ce que l'association Jardin, art et soin ? C'est une association nationale qui a pour but d'aider les patients atteints de maladies neurodégénératives, notamment en créant des jardins de soin dans les établissements qui les accueillent. Pour cela, il faut organiser des événements pour récolter des fonds et trouver des mécènes.

L'association, créée en 2010 par Michel Racine, paysagiste et professeur à l'école nationale supérieure du paysage de Versailles, est aujourd'hui présidée par Alain Calender, professeur de médecine au CHU de Lyon. Un projet est développé dans chacune des antennes régionales.

Quel est le projet soutenu dans le Nord - Pas-de-Calais par l'association Jardin, art et soin ? Cela fait déjà deux ans qu'un projet est en cours à la résidence Les Weppes, à La Bassée, et ce projet deviendra concret en 2013. L'idée est de créer un jardin art et soin dans cet établissement.

Qu'est-ce qu'un jardin art et soin ? Il consiste à soigner. Les patients peuvent participer à la création de ce jardin, mettre la main à la pâte. Ils peuvent planter, soigner, récolter, entretenir des plantes, toujours sous la houlette d'un soignant. Cela permet aux patients de se remémorer des sens, l'odorat avec le parfum des fleurs, le toucher etc.

Où en est-on de ce projet ? Les plans des jardins ont été dessinés par Aline Lecoeur, paysagiste à Lille et ils sont actuellement en cours de réalisation. Elle se fait aider des élèves du lycée horticole de Lomme. Deux jardins seront finalisés en 2013.

Quelles sont les actions que votre association a mis en place cette année ? Combien vous ont-elles permis de récolter ? Il y a plusieurs façons de récolter des fonds : par le mécénat ou par l'événementiel. L'ouverture des jardins en fait partie.

Cette année, une trentaine de jardins ont ouvert leurs portes dans le Nord - Pas-de-Calais, ce qui nous a permis de récolter environ 3000 euros. Nous avons aussi organisé un récital à la ferme des Templiers, à Verlinghem, avec un pianiste renommé, François-René Duchâble. Au total, on devrait pouvoir donner environ 7500 euros pour l'action des deux jardins à la résidence Les Weppes.

Quelles sont les actions prévues pour 2013 ? Nous allons reconduire l'opération des jardins ouverts, qui pourrait avoir lieu les 25 et 26 mai. Pour s'inscrire, il suffit juste d'avoir un jardin "visitable" mais surtout avoir la passion du jardinage et l'envie de communiquer. Quant aux futurs projets, c'est l'assemblée générale qui le décidera, le 5 décembre.

 

© 2009/2017 Observatori del Paisatge de Catalunya / Hospici, 8 - 17800 OLOT - Tel: +34 972 27 35 64 · observatori@catpaisatge.net