Dossier: Paisatges sonors - Observatori del Paisatge

Informació
a la premsa

17 de maig de 2006

Protéger les jardins, susciter des vocations

Notícias.info (França) [Crònica]

Renaud Donnedieu de Vabres a lancé le 16 mai 2006 la troisième édition des "Rendez-vous du jardin", sur le thème des parfums. Il a apporté des précisions sur l'action présente et future du Gouvernement en matière de promotion, de protection du patrimoine et de formation aux métiers du jardinage.

Depuis trois ans, les "Rendez-vous du jardin" sont, pour le ministère de la Culture, un moyen de "susciter l'intérêt et la curiosité de nos concitoyens", a déclaré M. Donnedieu de Vabres lors du lancement de la manifestation. En s'appuyant sur la "longue tradition paysagère" de la France, le ministère de la Culture souhaite répondre à un engouement croissant des Français pour les jardins et la découverte de la nature en général.

Le thème de cette troisième édition, les parfums, a été choisi pour renouveler l'approche de l'histoire des jardins et de l'élément végétal dans son ensemble. Pour le public, il s'agit là d'une occasion d'accéder à des jardins parfois privés ou exceptionnellement accessibles, et de bénéficier d'un accueil particulier. Cette année, il sera ainsi possible d'accéder au "jardin des sens" de Neuhof, en Alsace, ou au parcours de découverte olfactive et gustative d'Azay-le-Rideau, dans le Centre. En tout, ce seront "plusieurs centaines d'initiatives qui s'épanouiront dans le même esprit, à travers toute la France".Protéger le patrimoine, valoriser les métiers du jardin

Lors de son discours, le ministre de la Culture a tenu à rappeler la politique d'ensemble sur laquelle s'appuyait "Rendez-vous du jardin".

En matière de conservation du "patrimoine vert", le Conseil national des parcs et des jardins jouera un rôle dans la définition de la stratégie gouvernementale en faveur des jardins en péril. A ce titre, le régime des abords a déjà été réformé par l'ordonnance du 8 septembre 2005, permettant la création d'instituts de "périmètres de protection et modifiés" (PPM) et de "périmètres de protection adaptés" (PPA). Le Conseil participe aussi au "développement de l'art des parcs et jardins en France" : il a ainsi accordé le label "jardin remarquable" à "plus de 200 jardins" en France.

Le classement et la restauration figurent aussi sur la feuille de route du Gouvernement, une mission confiée à la Commission nationale des monuments historiques. L'Etat se montrera attentif aux plans de gestion du patrimoine lancés "dans une perspective de développement durable".

Favoriser la pérennité des jardins français passe aussi par la valorisation des métiers concernés. Le ministre de la Culture a fait deux propositions : "favoriser la formation des différents types de professionnels" du monde des jardins et initier un "public plus large, notamment parmi les plus jeunes".

Dans le premier cas, le Gouvernement lancera un programme de formation continue concernant aussi bien l'enseignement de l'histoire des jardins que la gestion écologique des domaines. Les personnes bénéficiant des récents efforts de formation en paysagisme pourront profiter de la forte demande de main d'œuvre qualifiée dans ce secteur.

Dans le second cas, le Gouvernement souhaite faire découvrir aux jeunes ces métiers qu'ils connaissent peu ou mal et qui embauchent : à travers l'opération "Adoptez un jardin", le ministère de la Culture veut donner l'occasion aux jeunes de "découvrir et de comprendre les notions essentielles d'espace, d'environnement, d'histoire, de botanique et de lien social".

 

© 2009/2017 Observatori del Paisatge de Catalunya / Hospici, 8 - 17800 OLOT - Tel: +34 972 27 35 64 · observatori@catpaisatge.net