Dossier: Paisatges sonors - Observatori del Paisatge

Informació
a la premsa

20 de juny de 2012

Une cartographie des arbres remarquables en Hainaut

On trouve dans la province des arbres rares et précieux

D.A

La Dernière Heure (Bèlgica) [Crònica]

Foto

Jean-Luc Flémal

Vous n'imaginez pas la richesse du Hainaut en termes de patrimoine arboré. On trouve dans la province des arbres rares et précieux qu'il convient de protéger. Âge, dimensions, variété, intérêt historique ou paysager : leurs critères de sélection sont définis par le Cwatupe (Code wallon de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme, du patrimoine et de l'environnement).

À la faveur d'une actualisation de leur recensement, le service chargé de leur gestion au sein de l'agence provinciale Hainaut développement en effectue la cartographie. "Au total, 1.360 emplacements ont été répertoriés", explique l'ingénieur responsable, Jean-Paul Vallée.

Il s'agit d'arbres solitaires mais aussi de groupes d'arbres comme on en trouve dans les arboretums de jardins publics et de parcs privés (Parentville à Couillet, Serna à Jumet, domaine du château de Monceau).

L'utilité de la cartographie, c'est d'abord d'informer le public de l'existence de ce patrimoine. La géolocalisation peut ainsi servir de point de départ à des circuits de découverte.

Mais il s'agit également de mettre en place un instrument de gestion et de sauvegarde environnementale. Dans la cartographie en ligne sur le website de Hainaut développement, un pictogramme identifie la nature du classement : un clic permet de prendre connaissance de la fiche d'identité de l'arbre, avec ses spécificités – une photo y est annexée. Mais cet outil se veut un moyen de promotion de ce patrimoine méconnu et de la législation rigoureuse auquel il est soumis.

Pas question en effet d'abattre ou d'élaguer un arbre remarquable sans disposer d'un permis d'environnement. La protection des arbres remarquables a déjà fait l'objet en 2010 de séances d'information. Le service de gestion des arbres de Hainaut développement envisage de refaire une campagne l'an prochain.

"Outre les données mises en ligne sur le site provincial, nous disposons de données privées sur l'état phytosanitaire des arbres", explique Jean-Paul Vallée. "Nous réservons cet inventaire à l'usage de notre département ou des communes qui nous en font la demande."

 

© 2008/2017 Observatori del Paisatge de Catalunya / Hospici, 8 - 17800 OLOT - Tel: +34 972 27 35 64 · observatori@catpaisatge.net